Régionales. Succès des rencontres à Montpellier et Toulouse

Lundi 7 septembre, simultanément à Montpellier et Toulouse, environ 450 personnes se sont réunies (250 à Toulouse, près de 200 à Montpellier). Une liaison en duplex, malgré quelques incidents techniques, a permis que les prises de paroles se succèdent dans chacune des capitales régionales.

Les différents textes travaillés sur la plate forme participative du « projet en commun » ont été présentés, présentation suivie par des témoignages : services publics, gare TGV de la Mogère, agricuture bio, culture...Après un débat dans la salle distinct à Montpellier et Toulouse, la conclusion s’est faite à nouveau en duplex.

Cette initiative, comme celle faite dimanche 6 sept. dans le Gard, a été une réussite. Cela témoigne des possibilités qu’ouvre cette dynamique réunissant EELV, le Front de Gauche (Ensemble !, PCF, PG), le Parti Occitan, la Nouvelle Gauche Socialiste, Citoyens Démocrates Solidaires et des citoyen-nes non membres d’un parti. Faire travailler ensemble ces organisations était un premier défi, il fut réussi. Il a fallu également associer les militant-e-s de deux régions, certes culturellement et historiquement proches, mais couvrant un immense territoire : 13 départements. Là encore, ce fut une réussite.

Avec d’autres, le mouvement Ensemble ! a agi depuis le printemps pour que se concrétise cette liste de large rassemblement de la gauche radicale et des écologistes opposés à la politique gouvernementale. C’est un espoir pour notre nouvelle région mais c’est aussi un exemple donné à l’échelle nationale pour que se construise une alternative crédible au libéralisme, au productivisme et à l’austérité.

David Hermet

Article