Régularisation ! Ensemble!44 appelle à manifester samedi 22 septembre à Nantes, 15h square Daviais

Les migrants présents au square Daviais viennent d’être évacués vers des gymnases en attendant des hébergements dignes, promis par les pouvoirs publics. C’est le résultat de la mobilisation des associations, syndicats, organisations politiques et de nombreuses personnes, émues par la situation.

En effet, depuis quatre mois, plusieurs centaines de migrants vivaient dans des conditions catastrophiques au centre de Nantes. Expulsés une première fois du square Daviais en juillet, puis du lycée Leloup-Bouhier début août, ils étaient près de 700 à vivre sous tentes dans des conditions de salubrité dramatiques, malgré la solidarité militante de plusieurs centaines de personnes. Une centaine de migrants est également hébergée dans un gymnase mis provisoirement à disposition par la ville de Nantes et dans des squats.

Pendant quatre mois, l’Etat et les collectivités locales, région, département et communes, ont refusé de mettre sur pied une prise en charge effective de ces réfugiés, originaires pour la majorité du Soudan et d’Erythrée, deux régimes dictatoriaux et parmi les plus pauvres de la planète.

Ces réfugiés survivent en attendant qu’on leur reconnaisse et leur accorde le droit de vivre  dignement. Seule la régularisation de leur situation administrative leur accordera ce droit en leur permettant d’accéder à un logement et de travailler.

Ensemble !44 appelle à manifester samedi prochain 22 septembre à l’appel des associations de solidarité et des syndicats, à 15h devant le square Daviais, pour :

-                  que les pouvoirs publics tiennent leurs promesses d’hébergement ;

-                  que la Préfecture régularise la situation administrative de toutes ces femmes et de tous ces hommes qui n’ont que trop souffert.

 

Nantes le 20 septembre 2018

Blog
Auteur: 
frpreneau@orange.fr