Samedi 16 juin à Bar Le Duc Mobilisation contre la poubelle nucléaire

Samedi 16 juin à Bar Le Duc Mobilisation contre la poubelle nucléaire

A 15 jours de la manifestation européenne prévue le 16 juin à Bar le Duc, pour empêcher le démarrage du projet d’enfouissement de déchets radioactifs Cigeo à Bure, nous avons fait le point avec Claude Kaiser  sur l’organisation, l’ambiance et l’enjeu de cette manifestation déterminante.

Quel est l’enjeu de la manifestation du 16 juin et l’ambiance sur le secteur ?

L’autorisation de démarrer le projet d’enfouissement pourrait être donnée l’année prochaine avec le début de la construction des infrastructures nécessaires au stockage. D’où l’importance stratégique de cette manifestation.

L’ambiance sur place est compliquée car les forces de l’ordre sont restées en place depuis l’évacuation du Bois Lejuc en février. Nous vivons dans une zone en voie de militarisation : contrôles fréquents d’identité, des véhicules …

De ce fait, les occupants de la forêt sont tout de même restés et se sont implantés aux alentours du bois Lejuc, même si cela reste bien sûr modeste numériquement. Mais cela encourage celles et ceux qui sont mobilisés depuis longtemps et solidifie la lutte.

Quelles sont les suites de la répression de ces derniers mois ?

Le procès de 13 camarades soupçonnés d’avoir participé à des attroupements en bande organisée  a eu lieu, nous attendons le rendu du jugement. Ils et elles sont menacés de lourdes amendes et de prison avec sursis.

Autre affaire, nous avons abattu 1,2 Km d’un mur construit illégalement par l’ADRA autour du site prévu pour l’enfouissement. Deux personnes retraitées identifiées sur des photos de la police par hélicoptère ( !), juste présentes ce jour là sans avoir directement participé à l’action, ont été condamnés à 3000 euros d’amende chacun et 4 mois de prison avec sursis. Leur procès a été totalement ubuesque et le réquisitoire du procureur violent et hallucinant.

Comment se prépare la manifestation du 16 juin ?

Pour l’instant, les négociations avec la préfecture pour l’organisation se sont bien passées. Nous sommes confiants.

Nous voulons organiser une manifestation massive à la mesure de l’enjeu stratégique par rapport au projet mais aussi de la répression qui est à l’œuvre.

Nous sommes confiants car déjà 20 à 30 bus sont annoncés mais il est encore nécessaire de renforcer cette dynamique pour le 16 juin !

La première idée est de faire cohabiter tous les modes d’expression et styles de lutte, les faire cohabiter sans les opposer.

Quel est le programme ?

Nous avons prévu des tables rondes le matin qui vont porter sur la démocratie, et les modalités d’expression, avec des stands et une diversité des mouvements en présence, depuis les syndicats comme (et même) la CGT et aux partis politiques, en passant bien sûr par toutes les formes d’associations et de tendances comme les Hiboux et Chouettes, le Mouvement pour l’Alternative Non Violente.

Original aussi, le défilé de l’après midi sera sur le thème de la forêt , hiboux , chouettes, Bar le Duc deviendra Bar Lejuc ! Ce sera festif, familial,  avec chars et  fanfares … et le clou, un spectacle final de la Cie Jolie Môme.
Le but est de permettre au maximum de personnes de participer sans pour autant faire le jeu de la peur sécuritaire et de la division entre les modes d’action et de contestation.

Les manifestantEs sont invitéEs à amener des éléments symboliques de la forêt et de créer ainsi un nid géant, symbole l’espoir d’un autre monde et aussi l’installation de l’opposition contre ce projet anti-démocratique. C’est aussi montrer que nous voulons reprendre la main sur nos vies et non pas laisser faire des dirigeants à la solde des industriels du nucléaire.

Cette manifestation est aussi une manière de redresser la tête et d’avoir du soutien après la période très difficile des expulsions, interpellations et condamnations que  nous avons vécu ces dernières semaines. 

Ce genre de choses a beaucoup choqué l’opinion locale et donc ça permet aussi de montrer le vrai visage de ce projet : anti démocratique, dangereux, manipulatoire…

Nous pouvons gagner ! EDF et AREVA sont en difficulté. Ils perdent confiance en raison du coût exponentiel du projet, et de la contestation citoyenne aussi.

Donc ça vaut le coup de se mobiliser pour cette manifestation et de faire mobiliser !

Comment venir, les bus des villes, le programme :

tout est sur https://16juin2018.info/

Propos recueillis par Laurence Lyonnais.

Article