SCOP et économie solidaire : un colloque à l’Assemblée nationale le 25 juin

Organisé par les députés Front de gauche sur le thème : « Sauver des emplois, en créer d’autres »

Dernier « scoop » : Hollande soutient les SCOP !

François Hollande oublierait-il qu’il est président et qu’il gouverne ?  Est-il déjà en campagne non déclarée pour 2017 aux frais de la République? A moins qu’il soit élu délégué au congrès du PS le 6 juin ? On ne sait pas, mais le Président a rendu visite le 4 juin à la SCOP « 1336 » des ex-Fralib, qui démarre enfin. Et il leur a souhaité de réussir. Très bien ! Les salariés qui se sont battus 1336 jours pour trouver une alternative à la fermeture pure et simple du site apprécient sans doute cette labellisation présidentielle à leur lutte acharnée pour fabriquer à nouveau du thé de qualité. Il y a peu de temps, le même Président avait aussi rendu visite à la SCOP « La belle Aude » à Carcassonne, tenue par les anciens de PILPA, et qui développe sa production de glaces avec une belle énergie.

Il y a pourtant quelque chose qui « cloche » dans tout cela.  Il y a quelques jours, les députés du Front de gauche, par la voix de Marie-Georges Buffet, ont proposé à l’Assemblé nationale une loi relative au « droit de préemption des salarié-e-s ». Cette loi « propose de créer un droit de préemption des salariés lorsque le propriétaire…veut vendre » (exposé des motifs de l’article 1) et cela concerne les entreprises jusqu’à 250 salariés. Eh bien que firent les députés socialistes ? Ils ont voté contre évidemment, alors qu’ils avaient voté pour dans la commission !  Que s’est-il donc passé ? Sans doute que la haute direction du groupe PS a compris un peu plus tard que le gouvernement de ….Hollande n’était pas favorable à un tel encouragement à l’Economie sociale et solidaire (ESS) et aux SCOP.  Le nouveau candidat pour 2017 a le droit d’être pour, mais l’actuel président est contre.   Ecoeurement garanti dans la république hollandaise.

Le groupe des députés Front de Gauche, quant à lui, poursuit la bataille d’opinion et organise un Colloque à l’Assemblée nationale le 25 juin prochain, précisément en présence des Fralib, des ex-Pilpa, des Sanofi et d’autres entreprises en lutte qui se battent pour des alternatives aux licenciements. Nous espérons y voir de nombreux socialistes !

Pour participer, il est impératif de s'inscrire (règlement de l’Assemblé nationale). Inscrivez-vous auprès du groupe parlementaire : groupe.gdr@assemblee-nationale.fr

Jean-Claude Mamet

Le programme est téléchargeable ci dessous.

 

 

 

 

Fichier attachéTaille
PDF icon programme_colloque_25_06_15.pdf699.07 Ko
Article