Seconde université d'été : le "off"....

Avant ou après l'Université d'été, ceux et celles qui le souhaitent peuvent se livrer à de nombreuses visites politico-culturelles. Citons en quelques-unes :

  • Visite du « Bordeaux nègre » par Karfa Diallo et son association ;

  • Visite de la Bourse du Travail de Bordeaux, et son architecture typique de l'art « prolétarien » de la fin des années 30, inspirée par le maire « néo » Adrien Marquet ;

  • Visite des cimetierres, celui de La Chartreuse avec la tombe de Flora tristan, les cimetierres juifs, dont un parmi les plus anciens en France, et celui de St Romain (en banlieue) avec la tombe de Marcel Rivière  ;

  • Visite des quais de Bordeaux, et son ensemble XVIII° unique en Europe, avec en prime, l'accostage de l'Hermione le 25 aout. Le tout grace à une navette fluviale publique accessible par un simple ticket de tram ;

  • Visite de la « base sous-marine », énorme blockhauss de plusieurs hectares, ayant abrité une base sous-marine germano-italienne, et aujourd'hui centre culturel post-moderne .

​Plus loin :

  • A l'Ouest, la « route des chateaux » pour une visite socio-historico-architecturale des « Chateaux » viticoles du Médoc . S'abstenir d'y acheter du vin ;

  • Au Nord, des coteaux qui ont inspirés le poète Holderlin et abritent de nombreuses églises romanes ;

  • Au Sud, Arcachon qui a protégé la santé fragile du petit Sartre, ou Andernos, refuge de Sahra Bernhardt ;

  • A l'Ouest, au-delà de la demeure familiale de Montesquieu, les paysages et la vie des Landes girondines de Thérèse Desqueyroux, menacés par un projet récurrent de LGV.

Des détails seront donnés à l'Université d'été, mais d'ores et déjà beaucoup peut déjà être trouvé sur les sites dédiés sur Internet. Une brochure sera distribuée lors de l'Université d'été.

Pour s'inscrire, ici :

https://docs.google.com/viewer?url=https%3A%2F%2Fwww.ensemble-fdg.org%2F...

Article