Solidarité avec le peuple Colombien

Témoignage de Gustavo, militant de la solidarité avec le Peuple Colombien, membre d'Ensemble!69
 

Colombie les massacres  et l’inégalité  accusent l'Etat .

La Colombie traverse une situation plus que dramatique : 43  massacres font 181 morts  en 2020 dénonce la mission humanitaire permanente de l’Onu. De plus la pandémie  frappe lourdement la population la plus fragile économiquement parlant,  victime d’un  modèle privé de la santé publique. La Colombie occupe la sixième place dans le monde avec plus de 630 mille personnes  infectées par le covid 19.
Les victimes sont les populations des territoires éloignés du centre du pouvoir :   principalement des jeunes  adolescents de quartiers pauvres ; des paysans demandeurs de restitution de terres, membres des communautés amérindiens et leaders sociaux  ainsi que des anciens combattants des Farc.

Comment comprendre ou comment expliquer une telle violence
depuis la signature de l’accord de paix en 2016 ?

Le gouvernement du président  Ivan DUQUE, qui appartient au parti d’extrême droite  « centro democràtico » , avait fait  sa campagne sous la consigne de détruire le processus de paix avec les Farc. Pour  pour eux, ces négociations laissent la Colombie dans le mains des  anciens guérilleros. Le  résultat 4 ans après, montre qu'à peine  15% du total des accords ont été appliqués , et  le plus grave : un total de 198 ex-combattant.es ont été  assassiné.es.

Le modèle  néolibéral s’accélère en temps de pandémie :

depuis la privatisation des plus importantes entreprises d’Etat en 20 ans, le gouvernement signe des contrats d’exploitation de mines d’or avec l’Arabie saoudite et le projet d’extraction du pétrole par fraking avance au parlement. D’un autre coté la construction d’un méga-port avec l’ingénierie française en Urabà, zone limite avec le Panama et région de tous les trafics, garantira à l'avenir  le principal objectif :l’exportation de cocaïne. Le parti du gouvernement est très impliqué dans le trafic de drogues, plusieurs de ses élus sont en prison pour trafic et  même le pentagone et la CIA le reconnait dans des  documents récemment  déclassifiés.
L’ancien président Alvaro Uribe Velez, vient d’être visé pour la justice :

ce  membre fondateur de la plus violente extrême droite est fortement contesté par  les organisations de  Droits de l’Homme, à cause de sa participation dans la création des groupes paramilitaires. Ceux-ci  ont exterminé des mouvements de gauche et des syndicalistes dans les 30 derniers années, avec  plus de 200 mille morts et 8 millions de déplacées forcés.Toute la droite colombienne fait pression sur les magistrats de la Haute Cour de Justice pour demander  qu'il  soit innocenté.

La mobilisation sociale essaie de s’organiser dans un contexte de confinement,
de menaces, de répression et de terreur.

Mardi 8/09 M Javier Ordonez accusé de non respect de distanciation sociale  a été violemment réprimé par la Police et il en est mort.Depuis de fortes manifestations de protestation ont éclaté à Bogota dans la nuit du 9 et 10 septembre et s'étendent en même temps que se déchaine la brutalité policière ( on parle d'au moins 13 morts, de centaones de blessé.e.s  et de centaines de détenu.e.s ). Une véritable guerre a été déclarée contre la jeunesse colombienne : des paramilitaires des « Escadrons de la Mort » entourés de la Police, exécutent des gens dans les rues de Bogota.

Urgence de la solidarité !

-Exigeons l'arrêt de ces tueries dans les rues de manifestant.e.s : envoyer des messages par mail au Président Ivan Duque : contacto@presidencia.gov.co

-Exigeons du  gouvernement français et de  l’union européenne  la suspension des  accords de libre échange qui existent avec la Colombie,

-exigeons du gouvernement français et de  l’union européenne qu'ils agissent pour que le Gouvernemenrt  colombien  stoppe les massacres et prenne des mesures de protections envers les  leaders sociaux et envers les personnes signataires de l’accord de paix .

Informons largement sur la situation réelle du Peuple Colombien !

Organisons une solidarité active !

Article