Soutien à Brita Hagi Hassan

Soutien à Brita Hagi Hassan (1)

Envoi d’un convoi alimentaire et médical d’urgence à Idlib

Engagé dès sa fondation dans la solidarité avec la révolutions syrienne ENSEMBLE ! soutien pleinement l’appel de Brita Hagi Hassan qui depuis le 8 juin a entamé une grève de la faim pour attirer l’attention sur la situation dramatique qui se perpétue en Syrie dans le silence assourdissant de la communauté internationale.

Plus de huit ans se sont passés depuis le début de la tuerie organisée par le régime d’Assad en Syrie, en réponse à la révolution démocratique et populaire du peuple syrien pour la liberté, la dignité et les droits les plus élémentaires. Pourtant les exactions criminelles de plus en plus féroces du régime Assad, de ses alliés russes et iraniens et de leurs milices contre la population syrienne, ont été largement documentées dans de nombreux rapports d’organismes internationaux reposant sur des sources d'information particulièrement fiables.

Aujourd’hui les Syriens et les Syriennes sont les victimes d’innombrables crimes contre l’humanité et crimes de guerre. Ces Syriens et Syriennes réfugiés dans leur propre pays subissent encore des bombardements barbares, des disparitions forcées dans les geôles du régime et la mort sous la torture dans leurs sous-sols.

Actuellement l’accent doit être mis particulièrement sur la situation des populations réfugiées dans la région d’Idlib où une intervention directe devrait être lancée pour sauver les Civils, conformément au principe de la responsabilité de protéger et pour empêcher le régime de continuer à bombarder et à détruire les habitations et les infrastructures, et à commettre des massacres, des crimes contre l'humanité et des crimes de guerre. Il faut que la communauté internationale et pour ce qui nous concerne le Gouvernement français mettent sur pied une vaste initiative humanitaire de parachutage de tentes, de couvertures, de denrées alimentaires et d’apport de toute l’aide essentielle à la survie dans les zones assiégées et sinistrées.

Il faut enfin une réactivation des efforts entrepris pour aboutir à une solution politique en Syrie qui doit obligatoirement mener à une transition mettant fin au régime d’Assad.

(1)  Ancien responsable des conseils populaires d’Alep est, « maire » d’Alep

Article