Venezuela : Pour la libération de Nicmer Evans et de tous les prisonniers politiques

Depuis ce lundi 13 juillet, Nicmer Evans, politologue et journaliste vénézuélien, animateur du site d’information et de critique Punto de Corte est détenu par les forces de l’ordre après avoir été, avec sa famille, retenu durant quatre heures dans son domicile. Selon les premiers éléments, Nicmer Evans serait accusé d’« incitation à la haine ». En cause, un tweet dans lequel il souhaitait que le député (proche du pouvoir) Fidel Madroñero, atteint de la Covid-19, ait « une longue vie pour que la justice humaine arrive avant la justice divine ».

Sous un prétexte fallacieux, c’est une nouvelle fois la liberté d’informer et d’exprimer des opinions qui est attaquée par la police et la justice vénézuélienne. Depuis plusieurs années, les critiques de Nicmer Evans, militant bien connu de la gauche, longtemps animateur de Marea Socialista, chaviste critique et défenseur des droits humains, sont dans le viseur d’un gouvernement de plus en plus brutal contre les voix dissonantes.

Nous exprimons notre soutien à Nicmer Evans, sa famille et ses collègues de Punto de Corte et appelons à la libération de toutes les personnes emprisonnées pour des motifs politiques au Venezuela.

 

Le communiqué du Partido Socialismo y libertad
: http://laclase.info/content/repudiamos-la-detencion-de-nicmer-evans/?fbc...

 

Article