ZAD de NDDL : le gouvernement doit mettre fin aux menaces !

ZAD de NDDL : Après le geste de dialogue du mouvement, le
gouvernement doit mettre fin aux menaces !

Des organisations nationales, locales, et des personnalités saluent la
volonté de renouer le dialogue manifestée par les différentes
composantes et habitants de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes dans un
contexte pourtant extrêmement difficile, et exigent fermement que le
gouvernement mette fin aux menaces pesant sur la zad.

Malgré le refus initial du gouvernement d’étudier la proposition d’une
convention collective, ils et elles ont souhaité aujourd’hui faire un
geste très concret pour sortir du cycle infernal d’une répression
massive et sourde à tout projets d’avenir. Un dossier comprenant près de
40 fiches nominatives concernant les divers projets concrets existants
et en construction sur la zad a été remis à la préfecture. Cette
démarche met en avant l’interdépendance de ces projets fonctionnant
comme un écosystème. Il s’agit de s’assurer du maintien de la dimension
coopérative et des liens entre les usages. Après ce geste de dialogue,
nous demandons au gouvernement d’entendre enfin la volonté du mouvement
d’enraciner une vision des communs et d’une paysannerie solidaire,
réellement soucieuse du soin de l’environnement. Il faut aujourd’hui
maintenir ce morceau de bocage emblématique comme un territoire vivant,
habité, partagé qui laisse aussi la place à des projets qui ne soient
pas qu’agricoles.

Les déclarations de la préfète à l’issue de cette rencontre semblent
aller dans le sens de l’ouverture. Pour autant, elle a bien rappelé que
seul le « gouvernement décide » pour la suite des événements après
l’ultimatum-couperet du 23 avril. Les dernières annonces du premier
ministre à ce sujet - menaçant le 19 avril d’évacuer le reste de la zad
« avec une immense détermination tranquille » - sont très préoccupantes.
Au regard du bilan humain et répressif extrêmement lourd des 11 derniers
jours, et des gages donnés par le mouvement, nous exigeons fermement que
le gouvernement aille maintenant vers l’apaisement de cette situation
explosive et reprenne le chemin de la raison. L’enfermement dans une
logique répressive aurait des conséquences dramatiques. Les ultimatums
intenables doivent cesser et le dispositif militaire être retiré. Toutes
les conditions doivent être réunies pour continuer à oeuvrer à l’avenir
d’un territoire unique, bien commun des luttes autant qu’expérimentation
collective porteuse d’espoirs.

Nous réaffirmons notre solidarité envers le territoire de la ZAD et ses
habitants, et appelons tous les soutiens, organisations, collectifs,
individus, en France et au-delà à être extrêmement attentifs à ce qui va
se passer en ce début de semaine prochaine. Si, malgré les démarches du
mouvement, le gouvernement décidait de reprendre les expulsions et
destructions des lieux de vie, fermes et espaces d’activités de la zad,
nous serions prêts à réagir ensemble et à nous retrouver massivement sur
la ZAD le dimanche suivant la reprise éventuelle des expulsions.

Premi.er.ères signataires
Organisations nationales

• 350.org
• Agir pour l’Environnement
• AGTER(Association pour l’Amélioration de la Gouvernance de la Terre,
de l’Eau et des Ressources naturelles)
• Alternatiba
• Alternative Libertaire
• ANV-COP 21
• Attac
• Collectif national des syndicats CGT de VINCI
• DAL (Droit au Logement)
• Ensemble !
• Fédération Anarchiste
. Greenpeace
• Les amis de la terre
• No Vox International
• NPA
• SUD-PTT
• Sud Rail
• Union syndicale Solidaires
Organisations et collectifs locaux

• Alternative Libertaire Nantes
• AMASSADA
• Association St Hilaire Durable (https://www.sainthilairedurable.net/)
• Attac St Nazaire
• Attac Flandres
• CADE (Pays Basque - Sud des Landes)
• Centre Culturel Autogéré de Nancy
• Coalition Climat 33
• Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet
• Collectif jurassien d’opposantEs à Center Parcs (CjoCP)
• Collectif Non à l’autoroute A133-A134
• Collectif NDDL Paris-IDF
• Collectif gaz de schiste Anduze
• Collectif BOCAGE Bordeaux Ouest
• Coordination des Intermittents et Précaires d’Île-de-France (CIP-IDF)
• Collectif Climat Social
• Collectif citoyen Les Engraineurs
• Collectif ORVAULT COOPA
• Collectif 3R
• Collectif RESOME (Réseau d’Etudes Supérieures et d’Orientation des
Migrant-e-s et Exilé-e-s
• Comité de soutien aux opposants à l’aéroport de Notre-Dames-des-Landes
- Saint-Malo
• Comité de soutien ZAD de Genêve
• Comité de soutien NDDL Plateau de Saclay
• Comité de soutien NDDL Nord et Sud 79
• Comité de soutien ZAD Guérandais
• Comité de soutien NDDL Pays de Retz
• Comité de soutien aux opposants à NDDL - Saint-Malo
• Comité NDDL de Carquefou
• Comité NDDL de Clisson
• Comité nddl gâtine Sud 79
• Comité NDDL de Houilles
• Comité NDDL du Comminges (31)
• Comité NDDL de Nîmes
• Comité NDDL 09
• Comité NDDL de Lisieux
• Comité ZAD de Douarnenez
• Coordination Cigeo/BURE Stop : Asodedra, Burestop 55, Bure Zone Libre,
Cedra 52, Eodra, Habitants vigilants de Gondrecourt-le-Château,
MNE,Fédération MIRABEL Lorraine environnement et des opposantes et
opposants à la poubelle nucléaire
• Ensemble 44
• Fédération Environnement Eure-et-Loir
• LA PRESLE (28)
• Mouvement ECOLO
• NOVISSEN
• NoVox Côte d’Ivoire
• OCL (Organisation Communiste Libertaire) Nantes
• Sang pour sans Champigny
• Solidaires Bretagne
• Stuttgart 21 Überall
• SUD Santé Sociaux 44

Article